LES TRUFFES et NOTRE SANGLIER.

 

Le sanglier et les truffes!.... la truffe et le sanglier !...un couple, je t'aime moi non plus ?  un mariage idéal ? un couple infernal ? une équipe ?
ACTE 1  : Scène 1 : Il était une fois, une truffe qui pensait à se reproduire mais comment faire ? le vent, les insectes, les oiseaux, les animaux?

O.K. d'accord mais notre champignon (tuber ...) se développe sous terre....????

ACTE 1  : Scène 2  : Et le sanglier par l'odeur alléché...

" ... le problème se complique. Irrémédiablement fixé en un endroit précis, le champignon, comme chacun sait, se développe en outre sous terre, c'est-à-dire sans contact direct avec le monde extérieur. Si rien n'est fait, sa semence (spores) ne sera pas disséminée et l'espèce disparaîtra.

Pour éviter cela, la truffe va tout mettre en oeuvre pour se faire manger par un prédateur qui se révélera un allié précieux grâce à sa mobilité. Encore faut-il que ce dernier soit prévenu de la présence de la truffe que rien ne trahit à la surface du sol. Il n'y a qu'un moyen : il consiste à émettre un parfum suave, appétent et surtout d'une puissance telle qu'il puisse traverser jusqu'à trente centimètres de la terre la plus compacte.

L'animal, ainsi séduit, creuse le sol énergiquement, dévore le précieux tubercule avec délectation, puis, après une petite promenade digestive, s'en va satisfaire ses besoins naturels un peu plus loin. La truffe a conquis la maîtrise de l'espace grâce à la magie de son parfum.

Dans la nature, les prédateurs ne manquent pas : le sanglier par exemple, très friand de truffes, peut parcourir des distances importantes. Le campagnol se déplace moins mais on peut imaginer qu'il serve de casse-croûte à un rapace avant complète digestion d'une truffe. Il y aura alors ensemencement indirect et différé, scénario qui peut se produire également avec les insectes prédateurs comme les Leodes Cinamomea. Les excréments eux-mêmes peuvent être envahis par des insectes coprophages dont les larves ne devraient pas laisser indifférents les oiseaux insectivores. Enfin il est tout à fait vraisemblable que les déjections de tous finiront par sécher au soleil et seront réduites à l'état de poussière. Le vent et la pluie termineront alors la grande dispersion des spores".

Ce paragraphe est extrait de l'un des ouvrages de Jean-Marie Rocchia :
DES TRUFFES en général & de la rabasse en particulier (suivi de LA TRUFFE CHINOISE) - EDITIONS A.Barthélemy, Avignon

 

 

ACTE 2  : Scène 1  : et survint un troisième acteur : l'Homme ... qui lui aussi découvre le plaisir de la dégustation et de ce fait la concurrence de notre sanglier.

  Du rififi dans les truffières :

S.O.S Sangliers.
Comme chaque année, juste avant que ne commence la saison des truffes, des plaintes nous parviennent relatant les méfaits des sangliers sur les truffières : trous béants, racines cassées et sorties, truffes déterrées...
Ces dégâts, on le sait, sont parfois irréversibles.
Sur les jeunes plantations aussi, la présence de ce gibier est catastrophique car les petits plants ne résistent pas aux coups de boutoir du sanglier qui fouille le sol à la recherche de sa nourriture.

La résistance s'organise :

Le conseil d'administration de notre association a décidé d'entamer une action de sensibilisation auprès des structures habilitées à gérer le gibier : la fédération départementale des associations de chasse et la préfecture du département.

Pour que cette action soit efficace et entendue, il nous faut impérativement pouvoir présenter des témoignages précis sur les dégâts causés aux truffières .

C'est pourquoi, si vous avez des parcelles touchées par les sangliers, nous vous demandons de nous faire parvenir dés maintenant et tout au long de la saison les renseignements suivants : commune, n° de la parcelle, date à laquelle les dégâts ont eu lieu, pourcentage estimé d'arbres touchés, pourcentage estimé de récolte détruite ou compromise, le tout accompagné si possible de photos des dégâts.

Plus vos témoignages seront précis et nombreux, plus notre action a des chances d'être efficace.

Notre objectif est d'essayer d'obtenir le plus rapidement possible des dédommagements ou des aides à l'établissement de clôtures fixes ou électriques .

(Extrait d'un courrier de l'association des trufficulteurs de Haute-Provence)

ACTE 2  : Scène 2 : Mais le sanglier se rachète en trouvant les truffes pour...l'homme.

Quelque part en Provence, voici une belle histoire d'une laie nommée Bébé.

la laie Bébé

Pendant cinq années, elle a rendu de grands services pour la recherche des truffes. Juste retour des choses!...Douce, méfiante, peureuse, sensible et Performante, son excés zèle associé à un poids respectable de 140 kg, "épuisait" cependant son conducteur...

De plus craignant pour la sécurité de sa complice Bébé, notre rabassier a préféré la mettre en retraite anticipée et s'adjoindre le flair de ses chiens, un berger des pyrénées en particulier.  sympathiques et souriants

160 kg en retraite

Aujourd'hui, notre brave laie coule des jours paisibles, compte 14 printemps et ... 160 kg sur la balance. 

Avec mes remerciements à Monsieur et Madame, les heureux propiétaires de Bébé.

 

ACTE 3  : Scène 1 : Le mariage (ou le P.A.C.S) sanglier, homme et truffes.
truffeetiquette3.jpg (12552 octets)

Le mariage des trois au travers d'une recette :

Choux farcis de marcassin aux escalopes de foie gras

Ingrédients pour 6 personnes :

3 choux verts; 6 escalopes de foie gras, 1 épaule de marcassin marinée 24 h, 2 carottes 2 branches de céleri, 5 gros oignons, 150 g de graisse de canard, 300 g de poitrine fumée, 5 carcasses de gibiers à plumes, 1 barde de porc, des baies de genièvre et du laurier; 200 g de crépine, 1 verre de vin blanc, 2 cuillerées à soupe d'armagnac, 3 dl de fond blanc; 50 g de truffe noire. Farce fine : 300 g de marcassin, 200 g de gorge ; 200 g de barde.

Comment faire ensuite.... allez plutôt la déguster à L'Auberge des Templiers, Les Bézards, 45290 Boismorand.

 

ACTE 3  : Scène finale :  Alors qui à commencé des trois et qui finira cette histoire, à chacun d'entre nous d'en faire la suite.....   

 

 

 

Mes remerciements à J-M Rocchia pour son aide et sa gentillesse. JFO
Références :  DES TRUFFES en général & de la rabasse en particulier -1995
Jean-Marie Rocchia . EDITIONS A.Barthélemy, Avignon
Association des trufficulteurs de Haute-Provence
L'Auberge des Templiers, Les Bézards, 45290 Boismorand.
Site à déguster...Truffes.org

    Retour à l'index   

 


© Site du sanglier de a à Z JFO Décembre 97.
Tous droits réservés JFO

Création 01/06/2000
Mise à jour le 31-03-2017.