Protection des cultures, des jardins, des terrains de golf

Un peu d'histoires pour commencer ...

Voici, selon A. B.., un procédé employé avec succès par un vieux garde : ficher en terre quelques baguettes de 50 à 60 cm., fendues au bout et y fixer un chiffon imbibé de pétrole, en le renouvelant dès que l'odeur faiblit trop. Cette odeur éloigne complètement sangliers, cerfs, chevreuils et même les lièvres. En voici un autre, indiqué par un vieux braconnier des Vosges et qui donna les meilleurs résultats : enterrer jusqu'où bord des boîtes à conserves, tous les 15 à 20 mètres, les remplir d'un mélange d'eau et d'urine humaine et les couvrir d'une pierre plate Pour empêcher une trop rapide évaporation . Voici des procédés faciles à mettre en place...mais qui datent un peu...

efficacité ?...

LE SANGLIER. Le garde A. W., à Nassogne, et ses filles, ont obtenu le même résultat avec un épouvantail à manches flottantes, tout garni de poudre de riz et autres parfums, ayant remarqué que les sangliers étaient restés plus d'une semaine sans revenir au nourrissage, des messieurs accompagnés de dames très parfumées y ayant assisté.

Quelque publicité.

protection1.jpg (11356 octets) Publicité de 1951 pour un répulsif
"efficace et simple!..." disait la publicité.

 

La protection peut bien sûr, commencer par de la prévention mais nous traitons ici, dans cette page, que l'action directe de prévention de dégâts.

 

Actuellement, seule la protection par clôture électrique permet d'obtenir une protection satisfaisante, à condition que le dispositif mis en place fasse l'objet d'une surveillance et d'un entretien suffisants.
La clôture électrique est constituée de câbles torsadés en acier galvanisé, montés à l'aide d'isolateurs réglables en hauteur, sur des piquets de fer rond de 12 mm de diamètre, espacés de 10 à 15 m selon la topologie du terrain.

Dans une zone à faible fréquentation et dans le cas d'une culture peu sensible, un fil électrifié disposé à 25 cm au-dessus du sol peut être suffisant.

Extraits de documents de fédérations de chasseurs.
Pour protéger une culture très vulnérable (semis de maïs, par exemple) la clôture comportera 2 fils disposés respectivement à 25 cm et 50 cm au-dessus du sol.
Quelques précautions :
Ne jamais débrancher la clôture - l'installer avant "l'arrivée" des sangliers.

 

 

 

Si vous souhaitez consulter un professionnel de la clôture électrique contre les sangliers

Cliquez sur l'image ci-contre.

 

 

Documents et ouvrages à consulter
Références :  Les beautés de la nature -  Robert Hainard  Delachaux Niestlé
Le petit livre vert du chasseur  - 1984
CHASSE et GESTION du SANGLIER - FDC du 71
La clôture électrique - Fiche N°1 - ONC 01/81

Retour à l'index

 


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Mise à jour le 12-06-2015.