La page des internautes

Il s'agit là, d'une sélection (peut-être arbitraire!) de quelques messages parmi les 1108 reçus depuis le début de l'ouverture du site en décembre 1997 -
Vous avez écrit, vous avez dit ..., wpe7.jpg (9249 octets)

 

wpe8.jpg (10020 octets)

wpe9.jpg (14870 octets)

Bonsoir
Je suis en train de mettre à jour mon site sur le cerf elaphe, et en cherchant des infos sur les animaux, je suis tombé sur votre site, je tenais à vous dire qu'il était grandiose et que, si vous n'y voyais aucun inconvénient, je compte le mettre dans les liens de mon site.Cordialement
Patrick (21/09/99)

Monsieur bonjour,
J'habite l'été aux Issambres, une commune au bord de la mer entre Nice et Marseille, commune composée uniquement de maisons individuelles.
Depuis quelques années nous sommes envahis de sangliers. Début août nous avons une réunion au comité de sauvegarde et ce problème est a l'ordre du jour. Vous connaissez certainement les dégâts que peuvent causer ces sangliers et vous êtes certainement plus qualifies que quiconque pour en parler. L'an passe la région a fait ouvrir la chasse plus tôt pour cela mais ce n'était pas une bonne solution. A votre avis comment faire cohabiter ces deux populations.
Est-il judicieux de faire des points de ravitaillement, eau et nourriture ? Existe-il des produits qui les rendraient stériles, car il semble que leur nombre augmente.
Actuellement, ils se promènent la nuit mais quelquefois le jour, par bande (entre 3 & 10). Ils semblent très affames et assoiffes. Il renversent les poubelles. Il détruisent les clôtures. Rien ne les dérange. Ils ne sont pas sauvages, peut-être sont-ils habitues a la présence humaine. Ils semblent quelquefois très excites et je pense qu'ils pourraient s'en prendre a des enfants. Ils ont déjà tues des chiens de ville.Sans vous obliger que pensez-vous de tout ca ? (22/07/99)

Date : mardi 10 avril 2001 08:41 Objet : Re: fièvre aphteuse
Bonjour,
le sanglier est effectivement sensible à la fièvre aphteuse. Ceci dit il n'est nullement en danger et ce, d'autant plus, que la maladie est restée cantonnée à quelques élevages d'animaux domestiques grâce aux mesures de police sanitaire extrêmement drastiques que vous avez suivies.

François LAMARQUE

(N.D.L.R : Merci à Monsieur F.LAMARQUE spécialiste Unité Suivi sanitaire de la faune ONCFS, pour ces propos rassurants.JFO)

Voici un extrait photo relevé dans une revue chasse pour une publicité d'un système de visée. le point visé semble peu judicieux : fracture de la mâchoire, la blessure la plus cruelle pour un animal ? Est-ce une erreur ou alors pour tenir compte du déplacement de l'animal ?
Vos coups de coeur !?

wpe6.jpg (16918 octets)

MIAM MIAM BOUF BOUF
mon papi adore manger du sanglier ,ma mami va chasser le dimanche et quand elle rentre avec sa part (du sanglier)mon papi fait de delicieuses daubes(de sanglier) (15/09/99)

Cher monsieur,
je ne vous connais pas, j'habite durant l'année a Paris mais j'ai la chance d'avoir une maison de campagne dans la Nièvre, a ...
Aussi, étant aux Etats-Unis en ce moment je cherchais a me ressourcer...et  quel meilleur moyens que de se balader sur les sites web nivernais. Quelle  joie j'ai eu a découvrir un site sur les sanglier, animaux que je cautois depuis quelques années avec mon père a la chasse a tir ou que je croise parfois a la chasse a cour.
Quelle joie j'ai eu de découvrir ce site ou on apprend même que l'on ne dit  pas jouer de la trompe...BRAVO!!!!
Merci pour ce site qui est parfais.J'ai pas encore eu le temps de découvrir toutes ces faces mais j'espère bien le faire.
A bientôt, j'espère.(21/07/99)

Bonjour,
Branché sur le net depuis peu je tiens a vous dire que votre site est remarquablement bien fait; on trouve quantité d informations et la navigation est très bien conçue: un site de référence.
Je partage avec vous une véritable passion pour toute cette faune sauvage.

Amicalement
Camille-Pierre (13/10/2000)

Vos coups de gueule!wpe5.jpg (3451 octets) Bonjour l'ami , le problème de surface pour les animaux sauvage est un problème bien plus important a mon avis que celui de la chasse. Car si on ne fait rien, un jour avec ou sans chasse, ils disparaîtrons de la nature et nous les verrons uniquement dans des réserves. Je suis natif des Ardennes et j'habite en Loire Atlantique , donc je fait la route une fois par an. Pour moi il est facile de me rendre compte du changement. Par exemple au tour du lac des vielles forges la foret a été abattue sur une grande partie pour y replanter des sapins, pour des raison économiques. Cela est Grave, car une si belle foret de chênes et de bouleau en majorité était unique. il faudra aller en Belgique, si cela continue pour voir cela. La chasse est un autre problème et si la chasse doit évolué pour la faune, les chasseurs dans leurs grandes majorité serons sans problèmes  pour. Les autres ne sont pas des chasseurs mais  des braconniers les gens confondes de trop,  Salut : T.M (17/08/99)
Suite à une recherche d'informations sur les affûts de chasse, je me suis retrouvé sur votre site (très bien fait) et sur la narration des premiers exploits de Mark ALLIAS.
Je suis adhérent de la LPO depuis 10 ans, CHASSEUR avec un appareil photo et je tente de comprendre les attitudes trop souvent haineuses des uns et des autres face au phénomène de la chasse. Je dialogue souvent avec des chasseurs et je crois être un '' écolo ' ' aussi ouvert que nombre de chasseurs en France. Mais franchement, je ne comprends pas comment vous pouvez relater un tel récit dans votre site.
Autant je comprends l'émotion de ce jeune chasseur face à son premier trophée, autant je condamne cet acte de braconnage flagrant qui ne peut que relancer les polémiques entre pro et anti-chasse. D'ailleurs, à mes yeux, Mark n'est pas le premier fautif dans ce délit, mais bel et bien son accompagnateur qui lui a donné l'opportunité de commettre son premier braconnage.
Ce sont ces comportements aussi impulsifs qu'imbéciles qui portent préjudice à toute la cynégétique. Et je ne trouve pas les responsables du site très malins pour laisser passer un article aussi compromettant ou alors est-ce de la provocation ?
Je reste convaincu que la chasse est nécessaire pour réguler certaines espèces qui, comme le sanglier, prolifèrent entraînant des dégâts dans les cultures et sur les autres espèces, et que ce loisir est tout aussi respectable qu'un autre, dans la mesure ou la loi est respectée dans quelque pays que ce soit, même si elle n'est pas toujours très logique.
Je serai satisfait si mon message était mis sur votre site, mais vous seuls êtes juges de le faire ou pas.
Courtoisement vôtre.
Guy dit Format29  -  jeudi 120804
Message contrôlé par NAV ©® Simantec
Le 1000e message reçu depuis...... l'ouverture du site.

Il est de : Véronique

lundi 9 septembre 2002

Bonjour,
Dans une forêt que je connais bien, en haute-Loire, proche de La Chaise-Dieu, j'ai eu droit à un face à face avec un sanglier. J'ai besoin de savoir quelle est la meilleure attitude à adopter dans ce cas-là. J'ai entendu un galop, pensé qu'il s'agissait d'un chien de promeneurs. En arrêt total, je l'ai vu déboulé droit sur moi, jusqu'à qu'il face demi-tour dérapage mal contrôlé à 3, 4 m de moi. J'ai eu très peur, néanmoins je ne suis pas mécontente de cette rencontre. Voilà, j'ai trop de plaisir à passer des heures entières seule dans la forêt pour rester inquiète d'une nouvelle rencontre moins heureuse. Un mode d'emploi de la conduite à tenir de la part d'un connaisseur me ferait le plus grand bien. Merci beaucoup.véronique.

wpe8.jpg (10020 octets) Samedi  22/05/04 23:47,
Bonsoir,
Je vous ai envoyé des photos d'une laie qui vient régulièrement derrière chez moi, dans les Pyrénées Orientales.
Elle n'est pas trop peureuse puisque des gens lui jettent de la nourriture et ainsi elle vient suivie de ses 4 petits en nous regardant droit dans les yeux, malheureusement j'ai entendu parlé qu'il y aurait bientôt une battue.

J'espère qu'elle ne se fera pas avoir car que deviendraient les petits ? Ils se laisseraient mourir ou quoi ?

Bravo pour votre site et bonne continuation.
Laëtitia

Merci Laëtitia pour cette information - Tenez-nous au courant.

Un marcassin en danger ? (photo prise par Laëtitia) Une laie peu peureuse ! (Photo prise par Laëtitia)

(si vous souhaitez voir vos message avec votre e-mail  sur cette page - précisez-le, merci )

Retour à l'index

 


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Mise à jour le 18-08-2015.