Les dangers (ou risques) du sanglier pour l'homme

 

Une bête noire : le Sanglier ! La seule évocation de son nom suffit parfois à provoquer des frissons. OUF, j'ai cru que c'était un sanglier !..

Une soixantaine de mails reçus témoignent de l'importance du sujet.

Alors est-il dangereux ? nous traiterons ici que l'aspect rencontre fortuite avec l'animal (or acte de chasse).

En effet le sanglier présente des dangers certains et de plus en plus nombreux lors de ces déplacements (accidents routiers) ou lors de la consommation de sa viande notamment la trichinose par exemple.

 

Voici quelques extraits d'ouvrages traitant du sujet
En fait, les sangliers sont beaucoup moins dangereux que ne le fait croire leur réputation : comme n'importe quel autre gibier ils évitent l'homme. On peut parfaitement se promener dans un taillis où il se tient, mais tout change s'il est blessé et qu'on l'approche de trop près. Gare aussi au promeneur naïf qui tenterait de toucher aux petits d'une laie! Le sanglier à la tête hirsute donne une impression de force redoutable. Du boutoir, il fonce dans les taillis, mais il n'a jamais été un animal dangereux, comme l'ont dépeint certains auteurs peu soucieux de la vérité. Il lui arrive effectivement de temps en temps de culbuter quelque chasseur distrait qui a eu la mauvaise idée de se trouver sur son chemin.
Toutefois, ce choc n'est jamais prémédité car le sanglier évite tout contact avec son ennemi héréditaire.
Ce n'est guère que blessé et acculé qu'il attaque l'homme qui a eu l'imprudence de l'approcher de trop près.
Comme toutes les bêtes sauvages, il arrive que la laie suitée charge pour défendre ses petits.
L'un des mails reçus qui représente bien l'inquiétude ou l'interrogation de promeneurs, cyclistes, ramasseurs de champignons, etc...
Bonjour,
Dans une forêt que je connais bien, en haute-Loire, proche de La  Chaise-Dieu, j'ai eu droit à un face à face avec un sanglier. J'ai besoin de savoir quelle est la meilleure attitude à adopter dans ce cas-là. J'ai entendu un galop, pensé qu'il s'agissait d'un chien de promeneurs. En arrêt  total, je l'ai vu déboulé droit sur moi, jusqu'à qu'il face demi-tour dérapage mal contrôlé à 3, 4 m de moi. J'ai eu très peur, néanmoins je ne suis pas mécontente de cette rencontre. Voilà, j'ai trop de plaisir à passer des heures entières seule dans la forêt pour rester inquiète d'une nouvelle  rencontre moins heureuse. Un mode d'emploi de la conduite à tenir de la part  d'un connaisseur me ferait le plus grand bien. Merci beaucoup.
Elément de réponse:

Bonjour,
Effectivement une telle rencontre est forte d'émotions mais dans 99% des cas elle est sans danger. Sachez  que le sanglier sauvage a peur de l'homme et il le fuit systématiquement. Il a probablement été surpris comme vous et a eu aussi peur que vous!... Il n'en est pas de  même si l'animal est blessé il peut éventuellement charger ou une mère avec des petits si elle sent une agression : un chien par exemple.

Attitude : déplacement lent à l'opposé ou arrêt et rester tranquille sans mouvement agressif, ni provocation (par contre en parc clos  se méfier en permanence et rester sur ses gardes)

Attention un sanglier apprivoisé peut être dangereux par son affection! ne serait-ce que par le poids et sa force

 

En conclusion, un sanglier sauvage en milieu ouvert et non blessé n'est pas agressif envers l'homme. Il ne vous chargera donc pas instinctivement ou inopinément.

Alors promeneurs, ramasseurs de champignons, joggeurs, profitez pleinement de telles rencontres......avec notre dernier pachyderme européen !

 

Dimanche 30 Novembre 2008, un courriel de Marcelle nous précise:
bonjour,
j'ai lu un courrier qui traite de l'attitude a avoir face a un sanglier.
Je me permettrais d'y rajouter un conseil.
En effet la blessure mortelle la plus fréquente étant l'ouverture des artères fémorales,en face d'un sanglier il ne faut jamais se présenter de face mais de trois quart ou de cote afin d'eviter de se faire enfourcher entre les jambes.
Pour les traqueurs il serait intéressant que les fabricants de vêtements proposent des pantalons avec protections en kevlar au niveau des aines.
Je souhaite bonne chasse a tous et a bientôt
Voici une remarque fort judicieuse et un bon conseil à se souvenir et à appliquer - si possible (JFO)

 

 

   Si vous souhaitez vous exprimer sur le sujet :  Pour envoyer un message
Références :  LE CHASSEUR ET SON GIBIER - Hermann Huttel
Chasse nature Spécial sanglier
Courriels d'internautes

   

Retour à l'index   


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur
Mise à jour le 12-06-2015.