Le Griffon Nivernais.

Descendant du "gris" de Du Fouilloux, ce chien est un Griffon cent pour cent : rustique, hirsute, avec des membres secs et du muscle, il est d'un aspect un peu triste, mais non peureux. Il a du « train », et il lui en faut, en même temps que du fond, puisqu'il est, avant tout, chien de sanglier. (Jadis il chassait la loutre).
La tête est un peu longue, décharnée et légère, sans être petite. L'oreille est souple, attachée à la hauteur de la partie supérieure de l'oeil, assez poilue, de moyenne largeur, bien formée et demi-longue. L'encolure est légère et sans fanon. Le Griffon Nivernais porte un peu de barbe au menton ; il a le poil long, broussailleux, assez dur, (jamais ni laineux ni frisé).
Les robes sont : gris loup ou gris-bleu ; gris sanglier ou noir mal teint ; noir marengo ; avec du feu aux joues et sur les extrémités des membres.
D'après le Standard, la taille idéale est de 0,54 à 0,58 m du garrot au sol.
Une paire de  griffons
Les griffons de Monsieur MILLERIOUXDes champions ( photographiés lors d'une présentation à Saint Honoré les Bains en juin 1998 ) de l'élevage Amateur du Griffon Nivernais du Sancerrois.

"LES ECHOS SANCERROIS"
18300 GARDEFORT.

 

La race a été officiellement reconnue par la Sté de Vénerie en 1922. Un club fondé en 1925 est actuellement présidé par le Docteur Michel ROUSSEAU. Son siège social : Villa St Hubert 58160 LA FERMETE
(Sources Larousse et Club du Griffon)  

    Retour


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Mise à jour le 26-03-2012.