Le sanglier voit rouge ?...

Les fonctions de relation du sanglier
Les récepteurs La vision Le toucher L'ouïe L'odorat Le goût
Les émetteurs la voix - le langage L'odeur Les signaux optiques

 

La vision du sanglier est souvent qualifiée de médiocre - n'appelle-t-on pas ses yeux : les mirettes ! néanmoins son angle de vision serait équivalent à l'oeil humain,  par contre il n'aurait pas de vision stéréoscopique - ce qui l'oblige de tourner l'ensemble de son corps pour mieux observer - qui plus est son cou est court et peu flexible -

le sanglier - ses mirettes

En revanche sa vision crépusculaire et nocturne est excellente mais sa perception des couleurs est médiocre notamment le rouge - couleur où il resterait insensible * * selon F.MARION: constats faits lors d'expériences réalisées avec des projecteurs et des filtres de couleurs.
En conclusion, si le sanglier voit très bien les objets rapprochés,  il distingue mal les éloignés à condition que leur immobilité soit parfaite. Selon G.Valet : le sanglier voit mieux et plus loin avec son nez qu'avec ses yeux.

 

Pour les hostiles du port de gilets de sécurité.
- On peut penser que le sanglier quoique déjà myope, ne perçoit pas (ou pas bien) les couleurs. Selon sa rétine, il voit très mal le rouge, confond le noir et le bleu, le blanc et le jaune. En revanche il décèle, à la perfection, le mouvement.

Voici une photo perçue par l'oeil humain :

Voici la même scène mais qui serait perçue par le sanglier **:

Convaincu ! Alors n'hésitez pas.
** Toutefois sans garantie - à suivre en fonction des avancées de la science .

 

Références :  Sanglier Passion N° 8 - Gilbert Valet
Le sanglier de F.MARION - 1982
Divers ouvrages, études et articles de presse.
Photos JFO

 

Retour à la rubrique Sécurité Retour à l'index Retour à la page précédente


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Tous droits réservés - reproduction interdite
.
Mise à jour le 01/06/15