L'utilisation du sanglier

Un clavecin au poil!
Un poil de sanglier.
Puis ce fut un premier atelier dans un Ancien presbytère du Doubs.Vint enfin l'installation à Vaudrivillers. " C'est le quinzième clavecin qui je fais pour la Suisse ", reprend Alain Dieu, qui s'est spécialisé dans la fabrication d'instruments d'inspiration française et flamande du XVIIe et XVIIIe. Celui-ci est un prototype. Le travail fut le même que pour les autres. J'ai d'abord passé de nombreuses heures sur un table de dessin pour faire les plans d'échelle réelle. Puis vient la phase de fabrication: la caisse tout d'abord. J'utilise un dizaine de bois, du peuplier à l'ébène en passant par l'épicéa. " Après la caisse viennent les claviers, la table d'harmonie. Et beaucoup de secrets de fabrication. Petit exemple avec les sautereaux, languettes qui servent a pincer les cordes du clavecin: le ressort qui est à l'intérieur est en fait
un poil de sanglier.

Sources : http://www.geocities.com/Vienna/Strasse/1804/alain_dieu/presse.htm

Soies de sanglier
Soies de sanglier mâleRESSORT:

Soie de sanglier, de porc, parfois dans les clavecins italiens une tige fine de laiton ou tout simplement en plastique sur les sautereaux en plastique, fixée dans la fenêtre du sautereau servant à faire revenir en place la languette.
- Une soie de sanglier sur mes sautereaux en bois.

Sources : http://jcmonzani.chez.tiscali.fr/glossaire.html

Du sanglier sur la dent ...   La brosse à dents
Invention chinoise du xve siècle, les Européens de l'époque l'auraient rapportée dans leurs bagages. Cette brosse à dents était ainsi conçue : des poils de cou d'un sanglier de Sibérie étaient assemblés et fixés à une branche de bambou ou à un os. En Occident, toutefois, on n'apprécia pas beaucoup la dureté des poils de sanglier. De toute façon, bien peu d'Occidentaux se brossaient les dents, et ceux qui le faisaient préféraient prendre des poils de cheval, plus doux que ceux du sanglier ! En Europe, la mode était plutôt au curetage de dents après les repas, avec plume d'oie ou cure-dent en argent ou en cuivre.

Le poil d'autres animaux aurait aussi servi, jusqu'à notre siècle, à l'entretien des dents. Mais ce fut le pauvre sanglier de Sibérie qui remporta la palme. L'animal fut donc importé pour ses poils de cou pendant très, très, très longtemps. En fait, jusqu'à l'invention du nylon, au xxe siècle !

Brosses à dents - poils de sanglierEn 1937, dans les laboratoires de Du Pont de Nemours, aux États-Unis, le nylon fut inventé par Wallace H. Carothers. En 1938, ce nouveau matériau devint un symbole du modernisme et de la prospérité par la commercialisation des bas de nylon et de la brosse à dents aux poils miracles du docteur West. Les sangliers pouvaient enfin respirer !

Les brosses à oncles, à cheveux, à chaussures
Les soies sont toujours utilisées pour diverses brosses.

Brosse à cheveux et brosse à oncles

Brosse à vêtements

 

Références : Clavecin
http://www.geocities.com/Vienna/Strasse/1804/alain_dieu/presse.htm
http://jcmonzani.chez.tiscali.fr/glossaire.html
Brosse à dents
L'origine merveilleuse des choses de tous les jours, Charles Panati, Éditions F1RST, 1989.
Le livre mondial des inventions, sous la direction de Valérie-Anne Giscard d'Estaing, Éditions Fixot, 1996 et 1997.
Brosses diverses

    Retour à l'index


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur
Mise à jour le 05-06-2015.