FANFARES (et SONNERIES)

Il n'est pas question de développer ici, un sujet aussi vaste et tellement passionnant qu'est l'art de la vénerie, ni d'ailleurs de retracer l'histoire de la trompe de chasse mais de donner quelques informations relatives à notre Animal préféré : Le sanglier .
Là aussi, les fanfares sont nombreuses. La plus connue est probablement : Le Sanglier. Voici son histoire (Sources Le chasseur de sanglier N°5 - Eté 1996)
Initialement, elle eut pour nom "La Bourgogne", elle fut composée par le facteur Carlin "Fournisseur Ordinaire du Roy" sur l'air du rat de ville invitant le rat des champs. Elle devint ensuite "La Petite Royale ou la Dix Cors Jeunement", première fanfare de ce nom par M. de Dampierre, devenue la D'llarcourt puis, en 1773, le Sanglier.

trompe02.jpg (7143 octets)

 

Il existe d'autres fanfares sur la bête noire : "La Laie", "le Ragot" et "le Grand sanglier".
fanlesanglier.jpg (6527 octets) LE SANGLIER

Le sanglier se forlongeant,
Traverse fourrés et champs.
Rien ne résist' à son passag',

Il brise tout, les barrièr', les grillages.
Mais le vautrait, bien dans sa voie
Le mène droit aux abois !

G.C.

LA LAIE

Madame Laie
Par les bois s'en allait
Un beau matin,
Menant ses marcassins,

Quand, tout à coup,
Prés d'un ru rencontra
Messire Loup
Qui, railleur, lui parla :
"Que de boutis
Ont dû, je pens',
User, ma mie,
Vos deux défens' !

Ce pauvre nez
N'en dirait mot,
Si je croquais
Tous vos marmots !"

Mais, notre laie
Qui ainsi n'entendait,
Tout d'un élan,
Ce bellâtre chargeant,

De son boutoir
Risible l'expédia
Par le bois, voir...
Là où ell' n'était pas !

Cte F.de Courtivron

fanlalaie.jpg (7578 octets)
fanlegrandsanglier.jpg (7714 octets) LE GRAND SANGLIER

C'est vraiment un " Grand Vieux Sanglier " !
Son lourd galop de charg' est furieux !
Entendez-le courir le hallier !
Que l'approcher doit -être dangereux !
Mais quel honneur de servir à son terme
Ce rud'-enn'-mi ! Je ferai cet effort.
Si mon épieu est court, mon bras est ferme !
D'un coeur tranquille, j'irai dans son fort !
C'est vraiment un " Grand Vieux Sanglier"
Son lourd galop de charg' est furieux !
Entendez-le courir le hallier !
Que l'approcher doit -être dangereux !
G.C.

 

Notez-le : on sonne de la trompe de chasse et on joue du cor ...
Il convient de préciser que lors d'un laisser-courre dans la voie du sanglier, on ne sonne jamais "La Vue" mais la fanfare de l'animal. 
De même les veneurs de sanglier s'écrient "Vlôo" à la vue de l'animal et non "tayaut" comme pour tous les autres animaux de vénerie.

Retour à l'index


© Site du sanglier JFO Décembre 97.
Sources : Le chasseur de Sanglier -Almanach Prisma
Mise à jour le 18-08-2015.