Le sanglier et la dynamique de sa population

wpe1C.jpg (1531 octets)L'accroissement d'une population de sangliers est extrêmement variable : de 60 % à 400 % de l'effectif de femelles, c'est-à-dire, 30 % à 200% de la population totale avant naissance lorsqu'il y a équilibre des sexes.
Il dépend :
du taux de reproduction des laies, lui-même dépendant des taux de fertilité et de fécondité des femelles, liés aux disponibilités alimentaires du milieu et à la structure d'âge de la population femelle;
du taux de survie des marcassins, lui-même fonction des conditions climatiques au moment des mises-bas et au cours des premiers mois de vie des jeunes.
la reproduction sera maximum si :

. les ressources alimentaires sont abondantes,

. les conditions climatiques clémentes,

. la population femelle âgée.

 

 

wpe1C.jpg (1531 octets)Lors de la période de reproduction, les mâles. rejoignent les compagnies de femelles. Leur agressivité se manifeste par de fréquents combats.

La laie porte 18 semaines (3 mois, 3 semaines et 3 jours).

Un maximum de naissance se situe en mars-avril. Avant la mise-bas, la laie construit un nid, appelé chaudron, fait de branchages, d'herbages et de mousse. Elle met bas 2 à 8 marcassins. L'allaitement dure 3 à 4 semaines. Quelques temps après la mise-bas la laie et les marcassins rejoignent la compagnie de départ ou évoluent en bande autonome.

La maturité sexuelle des mâles intervient entre 8 et 12 mois, celle des femelles entre 8 et 20 mois.

 

Nombre de marcassins...en fonction du poids de la laie

Classe de poids de la laie (en kg) 30-40 40-50 50-60 60 et plus
Nombre moyen de marcassins par portée 2-3 3-4 4-5 5-6
Le nombre des marcassins produit par une laie de son poids, de son âge et des conditions trophiques (nourriture).

 

Références : Sanglier Passion
ONCFS
Divers articles et ouvrages de Gilbert Valet

    Retour à l'index


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Mise à jour le 12-06-2015.