La bête noire du sanglier : Dédé de Ménestreau
    ou Dédé et son premier ragot

Ménestreau, Dimanche 17 Octobre, 10h30 , "DéDé" à son poste, une cartouche, un ragot de 78 kg. Bien joué - Bravo.
dedesanscasquette.jpg (26879 octets) Dédé,  57 permis (de chasse).  Une des rares fois où le béret n'est pas sur la tête!....
Dédé, le fin Nemrod et Gilbert, le Président de la société de chasse de Ménestreau. dedegilbert.jpg (27982 octets)

 

Vu dans le journal ! Dédé a mis dans le mille

Ce n'est pas avec le fusil en plastique de ses petits-enfants, que "Dédé" Vincent a tué le sanglier, dimanche matin, mais avec une arme qu'il connaît bien. Historique, ce coup de fusil a donné au vénérable papy, son premier sanglier.
Il a fallu 57 années de chasse, à M. Vincent, pour tirer son premier sanglier. Et dire qu'il ne voulait pas reprendre de permis ! ... Il n'est plus très alerte, mais il a encore une bonne gâchette même s'il marche avec une canne. "C'est la maman qui l'a forcé à reprendre un permis " explique sa fille, Pascaline, arrivant avec les deux petites-filles, empressées de voir le trophée.
Du côté de la maison des chasseurs, à Ménestreau, c'est la fête, le "Dédé" a tué le "couchon" ! La vingtaine de chasseurs présents, dimanche, a levé les verres à la réussite du presque doyen, coiffé de quelques années par Raymond Thérouétin (81 ans), venu trinquer, lui-aussi .
L'animal, d'environ soixante-dix kilos, a été dépecé et les morceaux ont été répartis, par tirage au sort.
Le souvenir restera, lui, entier et pour longtemps.

Extrait du "Régional de Cosne" l'hebdomadaire d'informations locales et régionales et de la Colonie Nivernaise de Paris.

    Retour à l'index 


© Site du sanglier de A à Z - JFO Décembre 97.
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur
Mise à jour le 17-12-2005.